Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Lentilles de contact et forte correction

Quand peut-on considérer que l’on a une forte correction ?

Si les verres qu’on vous propose ressemblent à des «culs de bouteilles » c’est un très bon indice que vous avez besoin d’une forte correction !

Pour être plus sérieux : si on suit la nomenclature de la sécurité sociale, une forte myopie démarre à -8 dioptries. C’est-à-dire que le point le plus éloigné que vous voyez nettement sera au maximum à 12,5 cm de vos yeux, au-delà, ça commence à devenir flou.

Dans les faits, quelqu’un qui a -7 dioptries, aura son premier point de vision nette à une quinzaine de cm, ce qui sera tout autant gênant dans sa vie quotidienne même si la sécurité sociale ne le considère pas comme une forte correction !

Pour mieux comprendre le terme d’acuité visuelle (ou score de vision) voici un schéma :

lentilles de contact et forte correction

Ce score n’augmente pas de façon linéaire. Il est corrélé à la valeur de votre correction par une fonction inverse (les mathématiques peuvent être loin dans les souvenirs). Ainsi, la vision baisse très fortement sur les premières valeurs de réfractions, puis de moins en moins à mesure que la correction augmente. Il y aura une grande différence d’acuité visuelle entre une myopie de -0,50 dioptries par rapport à une myopie de -2 dioptries; tandis que la différence perçue sera moindre entre une myopie de -7,50 dioptries et une myopie de -9 dioptries alors qu’on a exactement de le même écart.

Ainsi, la définition d’une forte correction est assez complexe à donner de manière objective. En effet, la différence sera moindre entre un score de vision considéré comme forte correction par la sécurité sociale et un score de vision légèrement inférieur. Pourtant, le quotidien des personnes sera impacté de la même manière.
Si vos lentilles sont remboursées par la sécurité sociale, ou si votre paire de lunette avec des verres unifocaux a le même budget que celle avec des verres progressifs d’une correction dite « normale », vous pouvez vous considérer comme ayant de forts besoins de correction.

Corriger les fortes corrections avec des lunettes de vue : un travail compliqué !

Pour de forts besoins de correction, les porteurs de lunette observent une déformation de l’image perçue et une déviation de la position de l’image perçue par rapport à sa position réelle. Ces problèmes sont dus au fait qu’il y a une distance entre l’œil et le verre correcteur. Plus la correction augmente, plus ces 2 effets sont importants.
Ces problèmes de déviation et de transformation de l’image peuvent provoquer de mauvaises appréciations à la fois de la taille des objets mais aussi de la perception de leur distance.

En général, les myopes apprécient d’avantage les lentilles car les lunettes ont tendance à rétrécir l’image perçue. Les hypermétropes préfèrent les lunettes car leur image perçue est plus grande que la taille réelle de l’objet. Les fortes corrections astigmates sont bien mieux traitées en lentilles de contact mais il faut être patient pendant l’adaptation. En effet, chez tous les porteurs de lentilles de contact, celle-ci tournent sur leur axe à chaque fois que vous clignez des yeux. Ceci est dû au mouvement des paupières. Chez les personnes myopes et hypermétrope, cela n’a aucun impact sur leur vision et elles ne le ressentent même pas. En revanche, les astigmates ressentent une perte de vision dès qu’on change l’axe de correction. Il convient donc de trouver le modèle de lentilles qui, même s’il bouge au clignement des yeux, n’impactera pas la vision des personnes astigmates. Cela peut donc prendre plusieurs essais.

Les lentilles de contact pour corriger plus précisément un fort besoin de correction

Les lentilles de contact annulent cette distance « verre/œil ». D’une part, l’image perçue retrouve sa taille réelle, et d’autre part, la lentille qui suit les mouvements de l’œil permet d’annuler l’effet de déviation d’image.
Les lentilles de contact permettent également de se débarrassez du poids des lunettes car le poids des verres dépend de leur taille qui dépend de leur correction. Elles sont plus contraignantes que les lunettes au niveau de l’hygiène et de la manipulation, mais les gains de vision et de confort en valent largement la peine.

La mise en place de lentilles de contact pour une forte correction n’est pas compliquée, il y aura même plus de possibilité de choix d’équipement en lentilles de contact qu’en lunettes. Ces choix seront plus agréables au quotidien pour vous.
Plus votre correction sera forte, plus les lentilles de contact seront plus confortables par rapport aux lunettes.

Les lentilles de contact, grâce à leur forme et la manière dont elles sont positionnées sur l’œil font « corps » avec l’œil et la cornée, ce qui en fait un excellent moyen de correction. Elles permettent aussi de récréer un système optique se rapprochant de l’œil théorique parfait en corrigeant un plus grand nombre d’aberrations optiques que les verres de lunette.
D’autre part, dans les cas les plus extrêmes où la cornée est abîmée, les lentilles de contact sont le seul moyen de recréer un système optique exploitable.

Prix des lentilles de contact pour forte correction

A l’usage, les lentilles de contact avec forte correction se révèleront à la longue les plus économiques que les lunettes. C’est particulièrement le cas pour les lentilles rigides qui, si elles sont bien entretenues, peuvent durer pendant 3,4,5, 6 ans sur les conseils de l’adaptateur et de votre ophtalmologiste bien sûr.

En revanche, l’investissement de départ est plus conséquent que pour les lunettes.

Au niveau des remboursement, cela dépendra de votre correction et si vous rentrez dans la nomenclature de l’assurance Maladie, et de votre contrat de mutuelle. Nous vous aiderons à savoir les montants remboursés par ces organismes.

Lisez notre article pour tout savoir sur les lentilles de contact.

Venez voir, vous verrez !