Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Tout savoir sur la presbytie
Presbytie potentiel vision Lyon 2

La presbytie... c'est quoi ?

Quels sont les signes de la presbytie ?

Les pièces vous paraissent sombres, vous avez envie d’allumer ou de rajouter de la luminosité dans les pièces ? Vous allongez le bras pour pouvoir lire ? Le texte vous paraît toujours écrit trop petit ?
Il est très probable que la presbytie ait fait son apparition dans votre quotidien !

Comment voit un presbyte ?

Ce qui caractérise la presbytie, c’est la perte de capacité à forcer pour voir à une distance plus proche. Tout ce qui se rapprochera des yeux d’un presbyte sera perçu de plus en plus flou. Il se peut également qu’un petit astigmatisme apparaisse au fur et à mesure qu’évolue la presbytie.

Que veut dire presbyte ?

La presbytie est une évolution de la vision liée à l’âge. Pour voir de près, un muscle, appelé muscle ciliaire, se contracte, ce qui a pour action de bomber le cristallin, et qui permet d’ajuster la vision pour voir de près.
À partir de 15 ans ce muscle ciliaire commence à perdre de sa vigueur. Cette perte étant progressive, cela n’a pas d’impact sur votre vision pour l’instant. C’est autour des 45 ans que cela commence à devenir inconfortable.

PRESBYTIE potentiel vision

Plus les années passent, plus la distance pour pouvoir lire augmente : vous devez éloigner votre livre, journal, portable, pour mieux le voir (le fameux bras qui s’allonge).
La presbytie s’ajoute à vos autres problèmes de visions : myopie, hypermétropie et astigmatisme.

À quoi est due la presbytie ?

La presbytie est liée au vieillissement du muscle ciliaire. Les fibres musculaires et le cristallin se rigidifient. Parallèlement, le petit astigmatisme qui apparaît avec l’âge, vient du relâchement du muscle responsable du tonus des paupières. Ce relâchement modifie la géométrie de la cornée et donc le besoin de correction total. 

Quelle est la différence entre hypermétropie et presbytie ?

L’hypermétropie , c’est quand vous avez un besoin de correction pour votre vision de loin dans le but de voir nettement sans effort (revenir à l’œil théorique parfait). L’hypermétropie, c’est une condition anatomique avec laquelle vous êtes nés.

La presbytie, c’est la perte de capacité à forcer avec vos yeux pour voir de près. La presbytie est liée à l’âge.

Les 2 produisent les même symptômes ressentis. L’hypermétropie en revanche, peut accélérer l’apparition de la presbytie. Pour plus de détails sur l’hypermétropie, rendez-vous sur notre article.

Quelle est la différence entre myopie et presbytie ?

La myopie, c’est quand vous avez un besoin de correction pour voir nettement les objets au loin, mais que vous pouvez voir de près sans efforts. Un myope sans lunettes, en général se contrefiche de la presbytie : il peut être atteint par la presbytie sans que cela ne le gêne.

S’il veut garder ses lunettes pour voir de loin tout le temps, il faudra y ajouter la correction pour sa perbytie.

Comment corriger la presbytie ?

Pour corriger la presbytie, il faut reconfigurer votre œil pour voir de près sans forcer (cela reviendrait à vous « myopiser »). Pour cela, il existe plusieurs solutions :

  • Une paire de loupe

Si vous êtes seulement presbyte, une paire de loupe est la solution la plus simple pour vous permettre de voir de près. Vous pourrez les porter lorsque vous aurez besoin de voir en vision de près : lecture, activité de précision…

  • Les verres bifocaux

Les verres bifocaux sont une autre solution. La moitié supérieure de votre verre est destinée à votre vision de loin et celle inférieure vous permet de voir de près : vous pourrez porter ces lunettes en permanence et elles corrigeront vos autres problèmes de vision.
Inconvéneient des verres bifocaux : vous ne percevrez rien entre 4m et 50cm. Tout objet à une distance entre 4m et 50cm de vous sera perçu flou car ces types de verres n’ont pas de zone de vision intermédiaire.

  • Les verres progressifs

Les verres progressifs vous permettent de voir de loin et progressivement de rapprocher votre distance de vision jusqu’à la lecture de près en modifiant l’endroit où vous regardez dans le verre. Ils vous offriront un plus grand confort de vision que les verres bifocaux car il n’y a pas de limite perceptible entre 2 zones de vision consécutives.

  • Les lentilles de contact à vision simultanées

Les lentilles de contact à vision simultanée corrigent un œil pour qu’il soit calibré en vision de loin, l’autre œil en vision de près.  Cela vous permet de voir de loin, au bout de votre bras et de près, à condition que votre cerveau soit assez souple pour faire le tri des images.

Les lentilles rigides progressives se comportent de la même manière que les verres progressifs.

Peut-on opérer la presbytie ?

La presbytie peut s’opérer de 2 manières.
La première en calibrant un œil pour voir exclusivement de loin et l’autre œil, exlusivement en vision de près. Le cerveau triera l’information en fonction de la distance qui l’intéresse.
La 2ème méthode consiste à opérer l’œil de manière à ce qu’il se comporte comme une lentille à vision simultanée. C’est-à-dire qu’il envoie en même temps sur la rétine les informations de vision de loin, intermédiaire et de près et le cerveau fait le tri en fonction de la distance qui l’intéresse.

Ces 2 méthodes ont un résultat similaire à la méthode des lentilles progressives. Elles ont les même avantages et les mêmes inconvénients que les lentilles progressives. En effet, grâce à ces solutions, si votre cerveau est assez souple pour faire le tri, vous n’aurez plus besoin de lunettes. En revanche, il persistera un flou résiduel puisque pour chaque distance, votre cerveau n’utilisera qu’1/3 de son champ de vision. Nous détaillons cela dans notre article sur les lentilles progressives.

Si vous trouvez cela bien compliqué, rendez-nous visite pour mieux comprendre et trouver une solution adaptée à votre vue, votre vie, vos envies.

Venez voir, vous verrez !
Voir notre gamme de lunettes à Lyon