Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Tout savoir sur l'astigmatie
Tout savoir sur l’astigmatisme

L'astigmatisme, c'est quoi ?

L’astigmatisme, c’est lorsque l’on n’a pas la même correction sur l’axe horizontal et l’axe vertical.

myopeBD

Schéma de la réfraction d'un myope (besoin de correction)

myope astigmateBD

Schéma de la réfraction d'un myope astigmate

Dans la majorité des cas, il n’y a que 2 axes, appelés aussi méridiens, le plus souvent rectilignes, perpendiculaires et axés sur horizontalité et verticalité. Mais cela peut varier. Les axes peuvent être légèrement tournés, ils peuvent aussi ne pas être perpendiculaires entre eux dans certaines anomalies de la cornée. Et pour celui qui a décroché le gros lot, il n’a pas 2 méridiens mais 4 et en plus de cela, ce ne sont pas des droites mais des lignes courbées.

myope astigmate

Schéma de la vision d'un myope astigmate complexe : le gros lot !

Comment voit un astigmate ?

L’effet de l’astigmatisme sur la vision est d’étirer dans le sens de l’axe ayant la plus grosse correction les objets que vous regarderez. Vous aurez l’impression que le carré ou le rond que vous regardez bave sur un axe ou l’autre. On dit vulgairement que cela transforme un ballon de foot en ballon de rugby.

schema vision astigmateBD

Le cerveau traite naturellement une partie de cet astigmatisme jusqu’à une certaine valeur. Au-delà de cette valeur, il lâche l’affaire et vous fait voir l’objet regardé tout flou, brutalement.

Cette anomalie de géométrie vous portera préjudice, notamment pendant la conduite de nuit avec les phares des voitures, ou lors d’une activité de précision, ou nécessitant une appréhension de l’espace (football, tennis, marche etc.).

Comment savoir si je suis astigmate ?

Si on vous fait remarquer que le ballon de rugby que vous regardez est en fait un ballon de foot, cela devrait vous mettre la puce à l’oreille !
Plus sérieusement, des maux de tête en fin de matinée, une vision floue à toutes distances, une conduite de nuit désagréable à cause des phares des voitures qui diffusent dans un axe en particulier (ceux qui l’ont déjà vécu comprendront tout de suite), une vision qui se dédouble par intermittence, sont des symptômes qui doivent vous alerter. Ils indiquent vraisemblablement une astigmatie que vous n’avez jamais repéré jusqu’à maintenant.
Pour le cerveau, corriger l’astigmatisme est une activité très énergivore. Voilà pourquoi vous fatiguerez beaucoup plus vite qu’avec n’importe quel autre problème de vision.

Les différents types d'astigmates

Myope astigmate

Le myope astigmate est celui qui a une myopie sur tous les méridiens.

Astigmate hypermétrope

L’astigmatisme hypermétropique, c’est une hypermétropie sur chaque axe. Le cerveau cherchera en général à faire la netteté, en faisant forcer les yeux, sur l’axe ayant la plus faible correction.

Astigmate mixte : astigmate, hypermétrope et myope

Vous avez simplement une myopie sur un méridien et une hypermétropie dans l’autre.

Comment corriger une astigmatie ?

Pour les astigmatismes dont les méridiens sont perpendiculaires, on utilise des lentilles de contact ou des lunettes qui permettront de compenser, la déformation de l’œil. Ainsi, le cerveau, au lieu de percevoir une image à l’horizontal et une autre à la verticale pour un même objet, recevra cette fois la même image partout.
Si les méridiens ne sont pas axés verticalement et horizontalement, il suffira de tourner le verre ou la lentille en conséquence pour l’adapter à la configuration de l’œil.

Dans le cas où les méridiens ne sont plus perpendiculaires entre eux, ou qu’il y en a plus de 2, on passera aux lentilles de contact rigides. L’énorme avantage des lentilles de contact rigides est qu’elles forment une lentille de larme entre leur face interne et la surface de la cornée qui permet d’annuler cette déformation géométrique pour recréer une surface optique uniforme dans tous les axes existants. Il existe différents types de lentilles rigides permettant de répondre à ces objectifs. Les classiques : petites, faciles à mettre mais désagréables quand elles bougent, le temps que les nerfs s’habituent à tolérer cette sensation (environ 2 mois). De grandes lentilles de contact rigides, plus difficile à manipuler mais presque aussi confortables que des lentilles souples et offrant un plus grand champ de vision ainsi qu’une meilleure netteté.
Les personnes ayant des astigmatismes nécessitant ce type de lentilles de contact ont généralement des pathologies cornéennes ou vécu un traumatisme rendant leur cornée irrégulière.

 

N’hésitez pas à nous rendre visite, pour que nous trouvions une solution adaptée ensemble.

Venez-vois, vous verrez !